Solution éprouvée – résultats d'études cliniques

REVITIVE Circulation Booster utilise la technologie d'électrostimulation musculaire, ou « EMS », dont l'efficacité est cliniquement démontrée. Les exemples ci-dessous font référence à certaines des études qui ont été menées, à la fois sur REVITIVE Circulation Booster et sur la technologie qu'il utilise, à savoir l'électrostimulation musculaire. L'EMS est une technologie largement utilisée et reconnue ; il a été prouvé qu'elle améliorait les symptômes liés à une mauvaise circulation et soulageait les symptômes associés à certaines conditions médicales (comme le diabète et l'arthrose).

Améliorer la circulation dans les jambes – grâce à l'électrostimulation musculaire

Une étude a été menée afin d'établir l'effet du repose-pied à électrostimulation musculaire REVITIVE sur la circulation sanguine dans les jambes de sujets sains. Les mesures de l'hémodynamique veineuse et artérielle par échographie duplex ont été relevées chez 30 volontaires sains pendant l'utilisation de REVITIVE. On a observé une augmentation significative de la circulation veineuse par rapport à la valeur initiale. De même, une augmentation significative de la circulation artérielle a été observée par rapport à la valeur initiale. En améliorant la circulation sanguine, l'électrostimulation neuromusculaire présente la capacité d'améliorer le retour veineux, de contrecarrer l'effet des stases veineuses et d'améliorer l'influx artériel du membre.

Étude : Varatharajan, L., Williams, K., Moore, H., & Davies, A. H. (2014). Effet de l'électrostimulation neuromusculaire de la plante des pieds sur l'hémodynamique veineuse et artérielle. Phlebology, 0268355514542682.

Selon les résultats d'une étude menée sur des sujets sains, l'électrostimulation musculaire (EMS) appliquée à travers la surface de la plante du pied à l'aide de REVITIVE était au moins aussi efficace que l'exercice volontaire en termes d'amélioration de la circulation sanguine et de l'oxygénation des tissus dans les membres inférieurs. Indolore, la stimulation de la surface plantaire est simple et sûre à utiliser, et pourrait donc s'avérer efficace pour les groupes cliniques souffrant d'insuffisance veineuse dans le cadre de la progression de leur maladie.

Étude : Zaidell LN et al. L'électrostimulation de la surface plantaire augmente la circulation sanguine et l'oxygénation des tissus dans les membres inférieurs chez l'être humain. Présentations de posters, Physiology 2014, London, UK. Proc Physiol Soc 31, PCA134

L'électrostimulation musculaire (EMS) de la surface plantaire à deux fois le niveau du seuil moteur, alliée au mouvement de l'articulation de la cheville par le biais d'un dispositif à bascule intégré à l'appareil REVITIVE, est perçue comme non douloureuse, et est efficace pour augmenter l'irrigation des membres inférieurs et l'oxygénation des tissus au moins aussi efficacement que l'exercice volontaire. La température au niveau du pied et du mollet était maintenue ou augmentait après l'EMS, tandis qu'elle baissait après l'exercice volontaire. Cela pourrait expliquer les effets supplémentaires de l'EMS sur la circulation cutanée.

Étude : Hunter SP et al. L'exercice physique de la jambe inférieure par stimulation électrique, incorporant la flexion/l'extension de la cheville, augmente l'irrigation des membres inférieurs chez l'être humain. Présentations de posters, Physiology 2014, London, UK. Proc Physiol Soc 31, PCA135

Réduire la douleur due à l'arthrose – grâce à l'électrostimulation musculaire

L'électrostimulation musculaire a été appliquée aux muscles quadriceps femoris chez des patients souffrant d'arthrose du genou. L'étude a comparé les effets de cette intervention par rapport à l'exercice assisté par biofeedback (rétroaction biologique) en termes d'amélioration de la douleur pendant l'activité, au repos et la nuit. Les résultats après le traitement montraient une amélioration statistiquement significative des scores de douleur par rapport à l'état initial. Les auteurs suggèrent que l'électrostimulation musculaire représente une intervention alternative pour ceux qui ont du mal à faire de l'exercice ou pour lesquels l'exercice est contre-indiqué. Durmuş, D., Alaylı, G., & Cantürk, F. (2007). Effets d'un programme d'électrostimulation des quadriceps sur les paramètres cliniques chez les patients atteints d'arthrose du genou. Clinical rheumatology, 26(5), 674-678

Dans cet essai, les patients souffrant d'arthrose du genou étaient randomisés dans l'un des deux groupes : un groupe recevant un programme d'exercice et un groupe recevant le même programme d'exercice, plus une électrostimulation des quadriceps femoris pendant 6 semaines. Les deux groupes ont montré une réduction statistiquement significative de la douleur en comparant les mesures avant et après l'essai. Une analyse statistique a révélé une amélioration de la douleur statistiquement nettement supérieure dans le groupe « exercice plus électrostimulation ». Ce résultat prouve que le fait de compléter un programme d'exercice par des séances d'électrostimulation musculaire augmente l'amélioration de l'état douloureux chez ces patients.

Étude : Elboim-Gabyzon, M., Rozen, N., & Laufer, Y. (2013). L'électrostimulation neuromusculaire améliore-t-elle l'efficacité d'un programme d'exercice chez les sujets atteints d'arthrose du genou ? Un essai contrôlé randomisé. Clinical rehabilitation, 27(3), 246-257.

Réduire la douleur due à la neuropathie diabétique périphérique
– grâce à l'électrostimulation musculaire

Pour cette étude, des patients diagnostiqués comme souffrant de neuropathie diabétique périphérique ont été inclus dans l'étude et randomisés dans l'un de deux groupes : un groupe traité par amitriptyline et électrostimulation musculaire, et un groupe traité par amitriptyline et électrostimulation musculaire simulée. Les résultats ont montré que la réduction globale des scores de douleur et le soulagement supplémentaire (outre l'effet de l'amitriptyline) étaient nettement supérieurs avec l'EMS par rapport au traitement simulé.

Étude : Kumar, D., Alvaro, M. S., Julka, I. S., & Marshall, H. J. (1998). Neuropathie diabétique périphérique : efficacité de l'électrothérapie et de l'amitriptyline en matière soulagement symptomatique. Diabetes Care, 21(8), 1322-1325.

Contribuer à réduire le gonflement dans les pieds et les jambes – grâce à l'électrostimulation musculaire

Cette étude visait à déterminer si l'augmentation du volume des pieds et des chevilles (gonflement) au bout de 30 minutes en station debout chez des sujets sains pouvait être minimisée par l'électrostimulation musculaire (EMS). Le volume des pieds et des chevilles chez des sujets sains a été mesuré avant et après 30 minutes en position debout, ou debout pendant qu'une électrostimulation musculaire était appliquée sur la partie inférieure des jambes. Le volume des pieds et des chevilles après l'essai était significativement supérieur au volume avant l'essai au bout de 30 minutes en position debout, tandis qu'aucune différence significative n'était observée après 30 minutes debout en appliquant l'électrostimulation musculaire. En actionnant la pompe musculo-veineuse, l'électrostimulation musculaire peut contribuer à minimiser l'augmentation du volume des pieds et des chevilles en améliorant le retour veineux, en réduisant la stase veineuse, en augmentant la circulation lymphatique et en augmentant la pression hydrostatique interstitielle, ce qui pourrait alors contribuer à la réabsorption des liquides.

Étude : Lepar, G. S., Morrissey, M. C., & Cywinski, J. K. (2003). Effet de l'électrostimulation neuromusculaire sur le volume des pieds/chevilles en position debout. Medicine and science in sports and exercise, 35(4), 630-634.

S'il vous plaît attendre...

{{var product.getName()}} added to basket

X